Comment savoir que tout se passe bien à l’école ?

La rentrée a eu lieu il y a un peu plus d’un mois et une nouvelle routine semble s’être installée. Qu’il s’agisse d’arriver en maternelle ou au CP, cette étape n’est pas simple pour nos enfants. Comment être sûr qu’ils s’y sentent bien et que tout va pour le mieux ?

Il semble différent

Les premiers jours ont parfois été difficiles, ou au contraire c’est la fierté qui l’a emporté sur les larmes, quoi qu’il en soit la rentrée a été une étape pour tout le monde, parents comme enfants !

Plus d’un mois après, où en sont nos petites têtes blondes ? De nombreux parents avouent ne pas toujours reconnaître leur enfant après la rentrée, notamment quand il s’agit de celle en maternelle ou en CP. Qu’ils se rassurent, c’est tout à fait normal ! Ces classes nécessitent un grand temps d’adaptation, parfois pendant plusieurs mois. Pendant cette période, on observe l’enfant qui peut montrer des signes de malaise. Si c’est ce que l’on constate, pas de panique, pour les spécialistes de la petite enfance, ces premiers mois ne sont pas très révélateurs. Si ces signes perdurent après Noël, on commence à s’inquiéter, mais faisons confiance aux enseignements, ils remarquent très rapidement un problème au niveau de l’apprentissage ou du comportement.

Il pleure encore

Certains enfants pleurent pendant des semaines tous les matins. C’est plus courant chez les élèves de petite section, mais cela peut perdurer au-delà de 3 ans. Généralement, les pleurs révèlent la difficulté qu’a l’enfant à se séparer de ses parents. Après un petit mois, si les pleurs perdurent, il convient de s’interroger. Certains parents ne s’aperçoivent pas qu’ils transmettent leurs angoisses d’adultes à leurs enfants. Il faut donc veiller à être toujours joyeux et optimiste au moment de l’au revoir, souhaiter une bonne journée avec le sourire afin de leur montrer que tout va bien pour vous aussi.

Si vos doutes persistent

À la sortie des cours, il est important d’interroger l’enfant pour savoir ce qu’il a fait dans la journée. Pourtant pour les enfants, la réponse est souvent la même « rien » ! De quoi inquiéter les parents les plus soucieux ! Là encore, même si c’est frustrant, on ne s’inquiète pas. Montrer que l’on s’intéresse est déjà une bonne chose pour l’enfant, mais celui-ci a simplement du mal à faire le tri dans ses émotions, ses apprentissages, car une journée pour lui, c’est très long ! Les plus petits ont également du mal à maîtriser leur vocabulaire, et la majorité d’entre eux ont souvent une seule envie, se défouler après l’école, passer à autre chose. Pour réussir à avoir quelques informations, il vaut mieux poser des questions précises, plus faciles pour eux.

Enfin, en cas de doutes, on n’hésite pas à prendre rendez-vous avec l’enseignant dès le début. L’informer que vous trouvez votre enfant angoissé ou agité est aussi utile pour son analyse et permet de trouve rune solution ensemble.

Laisser un commentaire